Une Nuit au dessus de Pas de la Case   2 comments

Bonjour à toutes et tous

Petit compte rendu de  la nuit du vendredi 8 au samedi 9 juillet 2011 à 2550m d’altitude au dessus du Pas de la Case
D’abord un rappel de mes trois virées là haut
En 2005
http://planetarn.pagesperso-orange.fr/manu/2005/BEILLE-COLBLAN.htm
en 2008
http://planetarn.pagesperso-orange.fr/manu/CROA2008/Cols-Blan-Puymorens7-9septembre2008.htm
http://planetarn.pagesperso-orange.fr/manu/CROA2008/BeilleBCB.htm avec en plus la première astrobeille 3ans déjà !

Ce vendredi en fin d’après midi il fallait y croire en s’approchant des pyrénées le ciel était de plus en plus couvert

Mais je savais que les nuages convectifs devaient disparaître en début de nuit.Je savais aussi qu’il devait y avoir peu de vent (mais la je me suis bien gourré car je n’avais regardé les prévis qu’à 1500m comme pour beille) moins de 10km/h super
Bien, les nuages sont en dessous,le « Pas » est immergé dans les brumes

Philippe Renault astram toulousain m’attendait au col et il confirmera que l’acces au site est un peu rude, surtout les derniers mètres, (mais il est possible de s’installer un peu en dessous)
Une vue de la plateforme contre le restaurant panoramique de la station

Le sud n’est pas parfaitement dégagé c’est un handicap certain, la partie basse de la queue du scorpion n’est pas visible (le haut du dard est visible).Sur l’image le sud est au niveau du panneau

Mais ici la trensparence est top , logique vu l’altitude!
La nuit est en place, une légère brise du sud se lève et l’humidité, sans être perçue est tout de même à 70% ce qui compte tenu de l’altitude est élevé! bref nous ne sommes pas sous un anticyclone mais en zone de marais barométrique instable. Ce doit être bien de venir ici sous un gros anti…je ne désespère pas …même si c’est assez rare qu eje soit disponible lorsque la cas se présente .

Sur cette photo le premier plan fut éclairé par la lune en quartier vers le sud ouest à ce moment là mais sa lumière se diffusant moins à cette altitude qu’en plaine on peut déjà observer les astres contrastés (NP ou galaxies petites et lumineuses (type oeil de chat M82 M108) a gauche les kepler puis le 560mm à droite le C8 de Philippe et ma dernière acquisition un etx 70mm ( le seul instrument à ma connaissance qui montre, avec un OIII, une belle image de l’ensemble des dentelles y compris le triangle de pickering) par ciel transparent bien sur

Conditions d’observation :
*transparence excellente : abell 39 à mi hauteur une fois le lune couchée visible sans filtre en Vision directe (VD)
la naine du sagittaire bien visible en vision directe aux kepler 25x 100mmdiamètre et même perceptible en vision indirecte (VI) aux J 10x42mm (petites mais excellentes) la grande dentelle perceptible en VI avec ma petite demi jumelle 8x30mm que j’ai à portée de main en observant pour repérer les champs stellaires ou les NAG (nébuleuses amas galaxies)brillants avant de les pointer au T560mm car n’ayant pas une bonne mémoire je ne sais que approxiamtivement ou se trouvent les principaux NAG
*turbulence: assez faible mais je n’ai pu tester correctement à 700X car le vent rendait ces GR impossible (le 560mm est léger afin que je puisse le charger seul dans un coffre de voiture (désormais j’ai un partner mais avant j’avais une xantia) mais sensible au vent faut que je fasse une version massive transportable avec remorque afin de ne plus être em.. par les vents

Pes prévis donnaient peu de vent (10km/h)…à 1500m mais j’aurais du regarder  à 3000m 50km/h en fait on a du avoir des rafales à 60 ou 70!

Donc il a fallu utiliser ma vielle couette fixée sur un grillage heureusement en place pour couper une peu ce satané vent, et déplacer le T560mm
les jumelles kepler étant elles insensibles au vents
Les grands classiques donnaient des images somptueuses que ce soit avec le nagler de 31 ou les ethos de 17 et 8 les fitres OIII ou UHCs apportant bien sur un gain important en fonction des objets

Photo de l’amas globulaire réalisée par Philippe avec un C8 sur monture HEQ5 , résultat inespéré vu le vent, belle image d’un grand classique, mag 18,5 voire 19 sans doute pour les plus faibles étoiles et surtout , au passage il y a IC 4617 petite gal de mag 15 facile en visuel au T560mm .


*m8 et m20 foisonnants de détails avec aux kepler une images extraordinaire une vaste zone ovale claire entre les deux ainsi qu’un arc sombre les séparant
C’est d’ailleurs avec ces grosses jumelles que le gain en transparence par rapport à des sites plus bas est la plus spectaculaire! se balader à travers la voie lactée est saisissant, pas un seul champ sans zone sombre ou claire ou amas , ce qui m’a le plus impressionné fut la zone au nord est de M6 et M7 , elle est litteralement zébrée de bandes sombres je ne l’avais pas remarquée à ce jour
*les piliers de la création dans m16 bien séparés en VD avec une partie large arrondie puis le pilier principal plus long et fin et le second pilier bien plus court et fin
*M17 avec des extensions bien a l’arrière du cygne et en dessous aussi à faible GR et à fort gr des détails très nombreux dans les parties plus plus contrastées
*divers AG comme m22 ngc 6638 m34, la tache d’encre très contrastée l’amas et l’étoile orangée tout contre ajoutant un bel effet.
*M 24 superbe aux J kepler avec les néb obscures b92 b93 plus une autre vers l’est et à l’intérieur ngc 6603 un bel ensemble au 560mm avec le nagler de 31
*M7 disparaissant à l’arrière des montagnes aux Kepler très belle image avec un premier plan ce que j’apprécie beaucoup esthétiquement en montagne l’idéal étant d’avoir un horizon ouest un peu bouché par une montagne au loin cela donne de très belles images ici même j’avais vu la tête de cheval se lever ainsi!
* l’étoile carbonnée V de l’aigle bien orange cuivrée
* une image étonnante de m27 avec le nagler de 31 bien verte fluo avec deux extensions donnant un aspect de départ de bras galactiques un peu comme l’oeil de chat ,
* m57 bien verte fluo sombre avec un liseré rose rouge orangé avec le nagler de 31 (déjà vu à beille ou ici au montalet 1200m)
*le croissant ne m’a pas plus impressionné que cela mais il est normal que le gain soit spectaculaire vers l’horizon et plus faible vers le zénith lorsque l’on prend de l’altitude.
Au dires des habitués 2500 2700m constitue l’idéal car au delà le cerveau manque d’oxygène sauf à y passer des semaines d’adaptation .
Zut j’ai oublié de faire un panorama avec des poses de 30secondes à 800 ou 1600 asa dommage
par contre j’ai fait des « time lapse » sur la zone scorpion sagittaire et aussi le cygne et à l’aube jupiter mars faudra que je transforme cela en vidéo
ci dessous un empilage avec iris de certaines de ces images
50 poses de 30 sec à 1600asa 18mm f5.6

21 poses de 30 sec à 1600asa 18mm f5.6

fonction log avec iris , un petit coup de gamma et de contraste avec un logiciel de retouche photo basique
Le but était le time lapse donc pas de suivi d’ou le bouger , la map n’est pas top.

* toujours dans les classiques, je n’ai même pas tenté une nouveauté, faut dire que la nuit fut courte et le vent casse c….. les dentelles mais là aussi leur position au zénith permet déjà de très bonnes observations à 1200 ou 1800m le gain n’est pas évident , superbe images tout de même y compris dans le petit etx 70mm ou on voit l’ensemble d’un seul coup d’oeil!
* même chose pour m31 la nébuleuse North américa
mais l’aube arrive vite

le « pas » absolument pas gênant sauf le fait qu’il éclaire une partie du mur du resto à coté

jupiter les pleiades et mars

et enfin Vénus

Malgré le vent ce fut donc positif… mais la prochaine fois je prévoirai une bâche et des tendeurs, même si les prévis ne donnent pas de vent .
D’autres images ici
Un dossier de plus dans ma rubrique rencontres astro de montagne!

Bonnes observations à tous

Emmanuel

Publicités

Publié 14 juillet 2011 par Manutarn dans ASTRONOMIE

2 réponses à “Une Nuit au dessus de Pas de la Case

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Pingback: Seconde quinzaine de juillet : « Le blog de Manu l'astrogrenouille

  2. Salut Manu,

    Superbe sortie, même si l’invité « surprise » ne nous a pas lâché de toute la nuit : sacré vent !!!
    On n’observe pas tous les jours à plus de 2500 mètres.

    J’espère pouvoir remettre l’œil à l’oculaire de ton 560 sous un ciel calme car même dans les conditions de la nuit du 8 au 9 juillet ça envoyait bien quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :