Deux nuits au plateau de Beille   4 comments

Bonjour à toute et tous,

Petit compte rendu d’une sortie réalisée  du 28 fév  au premier mars dernier. Les conditions s’annonçaient très bonnes comme le montrent  ces

7photos prises au sud de Castelnaudary, on voit bien la couche d’inversion au sommet de la brume

Voulant éviter la foule des skieurs sur le plateau de Beille , j’ai tout d’abord tenté de m’installer au nord du col du chioula (près d’Ax les thermes),

plus précisément au nord du col de Marmare . Il y a un petit chemin qui mène sur un petit plateau mais il y avait trop de neige pour mon Partner

même équipé de chaines ! J’ai tenté aussi la station de Camurac, mais il eut fallu s’éloigner des quelques habitations et lampadaires , en direction

du sud et là aussi neige et gadoue rendaient l’opération aléatoire ! je ne vais tout de même pas m’équiper d’un 4X4 pour quelques nuits hivernales…

Donc, le col du Chioula étant tout contre la station de ski équipée de magnifiques boules lumineuses, je n’avais plus le choix: direction le parking

de la station de Beille.

Le problème de Beille en hiver , hormis le panneau d’affichage lumineux relativement peu gênant ,c’est ceci !!

La dameuse!! ou plutôt les dameuses car désormais il y en a deux! elles sévissent jusques vers 1h du matin , mais comme la lune en premier

quartier se couchait elle aussi au même moment  pas d’observation de nébuleuses amas ou autres galaxies en début de nuit … raison pour

laquelle je suis tout de même venu m’installer ici!

Je profitai de cette soirée pour faire un peu d’observation et dessins de Vénus, Mars, Jupiter et de la lune aussi (photo ci dessous notez à travers

le tube du T560mm Jupiter et plus bas Vénus) .

Les conditions furent bonnes, peu de vent (léger flux d’ouest) peu d’humidité (60%)  température -2,8 puis – 1,8 en fin de nuit Plus basse que

prévue toutefois comme souvent en montagne la nuit. Transparence TB turbu notable même à l’oeil nu: au diamètre 200mm à 644X le disque

d’airy apparait au niveau II parfois III dans l’échelle de Danjon ci dessous autrement dit en planétaire un 150mm eut fait aussi bien! Dommage

Ci dessous la lune au niveau des cratères Théophile Catherina et voisinage, photo prise à main levée l’APN Canon 350D placé à l’oculaire du

télescope

J’ai tout de même tenté un dessins de Mars malgré la turbu

Puis je me suis ensuite reposé un peu afin de profiter du reste de la nuit au mieux!  Vers 1h alors que la lune rougissait à l’horizon je débutai

par un second dessin de mars avec une image un peu meilleure, l’astre étant au plus haut. La planète a tourné tout comme nous

Enfin la lune et les dameuses on quitté la scène , seule la voûte céleste affirme sa présence presque écrasante .

Ci dessous Sirius et Bételgeuse avec la nébuleuse d’Orion et les « trois rois » en bas à droite dans l etube du T560mm!

Pour commencer l’observation ,  j’ai revisité les grands classiques du ciel, plus ou moins au méridien à ce moment là: les principales galaxies du lion , celles à l’ouest de la

grande ourse… afin d’admirer les délicates volutes que constituent les bras de ces galaxies J’ai continué par un dessin de la nébuleuse du clown bien qu’elle ait dépassé le

méridien, j’aurai du la dessiner avant car les lumières ne gênent pas à son observation vu que  c’est un objet petit et lumineux . A noter que le filtre OIII apporte la visiblité

de stries radiales de l’anneau extérieur et un renforcement de certaines de ces parties : au nord la plus importante , au sud puis un peu au sud est et enfin quelques éléments

à l’est et très peu à l’ouest.Par contre pas de détails tout au centre trop de turbu certainement

Abell 31: Au sud de M67 dans le Cancer , assez facile

Ngc 3242 ci dessous apparaît un peu  bleutée plus que ngc 2392 avec un centre plus vert toutefois

Amas de l’hydra I:  toutes les étoiles ne sont pas dessinées , par contre j’ai tenté de placer toutes les petites tachouilles galactiques visibles

Après cette plongée dans l’univers profond et lointain un petit tour du coté de M51 un vrai phare à coté , mais le but était de repérer les petites galaxies dans

le champ donc le dessin de M51 ci dessous est juste une esquisse rapide. La plus faible ne fut pas vue avec certitude

 Après un rapide survol des principales galaxies  situées au méridien  puis un petit coup d’oeil  sur l’amas M13 toujours spectaculaire après avoir cherché

aperçut  ces vagues taches célestes De retour vers mars , malgré la hauteur assez faible à cette heure tardive de la nuit . Un petit coup d’oeil à Saturne puis

l’aube pointant le bout de son nez je suis allé dormir.

Durant la journée je me suis déplacé .En effet si j’avais prévu que les dameuses et la lune ne seraient pas une gêne ce ne fut pas le cas d’autres éléments.

Il y a ,à quelques 300m des chiens de traîneaux, par ailleurs il y a aussi ,de l’autre coté du parking , plein sud qui plus est (on observe que très rarement

vers le nord) un local technique avec un projecteur extérieur qui s’allume au moindre passage … de renard par exemple or les chiens n’aiment pas les renard .

L’astronome le renard et le lampadaire … un remake du petit prince!  déjà que les chiens aboient toute la nuit… soit cela à un petit coté grand nord sympathique

… mais que le renard allume le projecteur une fois par heure en moyenne !!!grrrrr!  je ne suis pas prêt à y remettre le télescope sur ce parking !!!

Un peu en dessous se trouve une cabanne de berger au niveau d’un petit plateau à 1640m .certes on perd 100m d’altitude mais c’est plus calme ,enfin la nuit ,

car il y a pas mal de familles qui y passent la journée, l’endroit se prête aux descentes en luges

Une fois la nuit tombée il restaient 2 camping-cars garés de chaque coté de mon emplacement, mais qui n’ont créé aucune gêne.

SECONDE NUIT

Les voiles d’altitude furent assez gênant jusqu’en milieu de nuit dommage par contre la turbu un peu plus faible plutôt au niveau III sur l’échelle ci dessus.

J’ai débuté par  Jupiter vénus et la lune . Mais on est loin de ce que l’on peut attendre d’un T560mm mais il y avait pas mal de vent à haute altitude obtenir

de très bonne images pour un gros télescope est un défi difficile…

 

Orion et son grand chien trônent sur la montagne ceci dit les voiles n’empèchent pas de faire quelques observations d’étoiles doubles ou de petites

nébuleuses contrastées et lumineuses

J’ai tenté une observation délicate : Sirius qui est en fait double mais la seconde composante est noyée dans la lumière de ce phare! sur mon dessin

elle est évidente juste au dessus à droite de Sirius mais à l’oculaire elle n’apparaît que par courts instants.

Autres observation deux petites nébuleuses planétaires .Pour celle de gauche les voiles ne m’ont pas permit d’aperçevoir ses extensions très ténues

même avec le filtre dédié (OIII).

Celle de droite est situé dans un bel amas ouvert M46 dans la licorne

 

Un petit tour du coté de mars avec un dessin vers 0h45 et la photo faite à main levée à l’oculaire du T560mm bien loin de ce que l’on pourrait

faire avec une webcam et un PC mais ce n’était pas mon but cette fois .

 

Je me suis reposé un peu puis ai repris les observations .La lune couchée les voiles dissipés les conditions sont devenues TB hormis une turbulence

encore présente .

Petite balade du coté des galaxies du lion et de la vierge le double bras de M65 est facile pareil pour la bande sombre et  les larges extensions de sa

voisine ngc 3628     http://www.astronomyphotos.com/images/LeoTriplet.jpg    pour ceux qui ne connaissent pas ce triplet

Observation et dessin de l’amas de galaxies Hickson 56 (les petites tachouilles en bas à droite)et des ses voisines de premier plan

Un autre amas de galaxies Hickson 44

et un dernier dessin de galaxies « la baleine »  ngc 4631 et voisine

Un panorama de nuit qui indique les sources de pollutions lumineuses en haut ce que l’on voit et en bas en augmentant la luminosité . On voit bien

Toulouse au nord la vallée au niveau de Luzenac à l’est et au sud l’Andorre (il y a aussi le T560mm ma voiture et les deux camping-cars)

Et pour terminer une dernière observation de mars (dessin et photo)

 

La nuit s’achève … l’aube va pointer le bout de son museau…

Mars va se coucher … j’ai déplacé le télescope de quelques mètres pour voir si sur la neige la turbulence était différente et n’ai rien remarqué

Et voila la fin de cette aventure en espérant que cette lecture vous aura apporté quelque chose

Cordialement

Manu l’astrogrenouille

Publicités

Publié 22 mars 2012 par Manutarn dans ASTRONOMIE

4 réponses à “Deux nuits au plateau de Beille

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. Wouaouuuu, ça décoiffe…..
    De très beaux dessins, celui qui me surprend le plus, c’est le Fantôme de Jupiter, j’ignorais qu’il avait une double coquille si pronnoncé.

    Dédé de St-Fé

    • Merci Dédé

      Lève tôt je vois 😉

      3242 en effet même si le dessin est peut etre trop accentué … ceci dit son surnom vient du fait que l’on voit surtout deux parties opposées de l’anneau interne ce quie ressemble un peu aux bandes équatoriales de juju
      Bon aller faut que j’aille bosser 4 classes astro en même temps cette semaine fini l’hibernation LOL
      manu
      edit
      je viens d’aller sur ton blog et je trouve tes dessins très esthétiques! comment fais tu pour ces jolies aigrettes?

  2. Salut Manu
    je n’avais jamais visité ton blog: c’est magnifique 🙂
    j’irai au printemps rendre visite aux « Bielleurs »
    il y a quelques jours je n’en étais pas loin (à vol d’oiseau :be:)
    http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=102886
    à une de ces nuits 🙂

    • Salut Gérard,
      Merci

      Pas vu ton message plus tôt désolé,

      Je vois que tu fais, toi aussi, parti des quelques camés de cieux étoilés qui vont se shooter en altitude en plein hiver lol
      Joli CROA au passage et de belles photos… pour bien dormir dans une voiture (ou sous tente)afin de reprendre des forces pour aller observer à nouveau il faut avoir chaud surtout!! car si l’on a froid impossible de s’endormir (réaction de sécurité de l’organisme sans doute)
      Je prend en général une soupe bien chaude avant de m’enfouir sous une tonne de couettes et couvertures, en général à Beille ou aux raagso le 560mm est vite squatté , (se serait dommage qu’il reste tout seul 😉 ) 45mn plus tard, parfois 1h30 quand je suis à ma seconde ou 3ème nuit, j’émerge et en général c’est là après 5mn histoire de remettre en place les synapses que je fais les meilleures observations ! je ne rentre jamais de nuit, j’ai eu l’occasion de me balader dans un fossé à 110km/h puis d’en ressortir par je ne sais quel miracle sans bobo, à peine deux ou trois rayures sur ma vielle caisse, il y a + 20 ans de alors depuis je suis prudent… et toujours inquiet d’en voir certains rentrer de beille pour Toulouse à 4h du mat!

      Bonnes obsevations à toi

      Manu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :